-A +A

Axe 3 : Savoirs, circulations et représentations

Direction

Laurent Dedryvère et Fabien Simon

Présentation

L’axe 3 rassemble les membres du laboratoire dont les travaux portent sur l’histoire des savoirs et des représentations, leur construction, leur circulation, leurs usages sociaux, du Moyen-Âge à nos jours.
Les thématiques abordées couvrent les champs juridique, religieux, administratif ou économique, aussi bien que celui des sciences et des techniques. Elles portent essentiellement sur l’Europe mais, par l’accent mis sur les formes de la rencontre, de l’échange et de la médiation, elles s’ouvrent à des aires géographiques plus larges (Amériques, Orient, Asie) : par là, elles s’inscrivent dans le profond renouvellement qu’ont connu les études culturelles depuis une vingtaine d’années (histoire connectée, histoire globale, histoire transnationale).
Par-delà la variété des périodes et des objets étudiés, trois thèmes principaux structurent l’ensemble des recherches.

Thématique 1 - Savoirs techniques, savoirs scientifiques
Les recherches liées à cette thématique se penchent sur l’interaction entre sciences et techniques. La présence de spécialistes de ces deux domaines permet de dépasser, dans les recherches collectives, la dichotomie entre pratique et théorie : elle s’efface, invitant à considérer, dans un mouvement conjoint, la science comme produit de la matérialité et les techniques comme relevant de l’intellection.

Thématique 2 - Savoirs en circulation, langues et écrits
Les chercheur.es de l’axe se réclament d’une approche ouverte de l’histoire des savoirs, qui s’intéresse aussi à leur circulation, notamment aux langues des savoirs et aux questions de traduction. Les réflexions portent aussi bien sur les circulations atlantiques que sur les circulations asiatiques des savoirs. La science des langues aux époques moderne et contemporaine, la traduction et l’écrit sous ses différentes formes (manuscrits, imprimés, livres, périodiques, etc.) constituent d’autres champs d’étude privilégiés.

Thématique 3 - Représentations, patrimoine
Le patrimoine architectural et urbanistique est ici étudié à travers ses représentations, mais aussi ses usages politiques et sociaux. Les paysages et les jardins, les bâtiments publics, sièges et lieux de pouvoir, mais aussi les hôpitaux, leur perception collective et leur patrimonialisation éventuelle, constituent des objets d’analyse principaux. Le point de vue adopté est résolument interdisciplinaire : il associe des historien.ne.s à des architectes et des urbanistes. La convention de partenariat entre l’Ecole d’architecture EVCAU et le laboratoire ICT est la traduction institutionnelle de cette démarche.