-A +A

Henri-Jacques Stiker

photo_Henri-Jacques_stiker
  • Membre associé
  • Axe 2

 stiker.metral@dbmail.com

 

parcours

Après un doctorat en philosophie (Paris-Sorbonne) et un titre de chercheur confirmé en sémiotique (J.A Greimas, EHESS) il s’est dirigé vers des études d’histoire et d’anthropologique historique et a obtenu une Habilitation à Diriger des Recherches (Anthropologie historique de l'infirmité). Dans le cadre du laboratoire "Identités, cultures, territoires", Université Denis Diderot, Paris VII, il a dirigé des thèses et des mémoires et fait un séminaire régulier sur l’anthropologie historique de l’infirmité. Il a été Professeur invité, durant trois années, à l'EHESS (École des Hautes Études en Sciences Sociales). Il a été président de la Société internationale ALTER, pour l'histoire des infirmités, déficiences, inadaptations, handicaps qu’il a co-fondée et Rédacteur en chef de la revue ALTER, European Journal of Disability Research, Revue européenne de recherche sur le handicap (Publiée par Elsevier-Masson). Il a été invité trois années par la Society of Disability Studies (USA) pour une conférence.

PDF iconouvrages.pdf (134.05 Ko)

thematiques de recherche

Histoire anthropologique ou anthropologie historique  de ce que l’on met aujourd’hui sous le nom de handicap, c’est-à-dire les infirmités, malformations, déformations, dans l’ordre corporel, mental ou psychique, de naissance ou acquise en cours de gestation ou de vie, dans leurs rapport avec les sociétés où les personnes atteintes vivent et dans les environnements qui les conditionnent. Ayant été un peu pionnier en la matière, je ne me suis pas contenté d’une période précise mais, à la manière foucaldienne si j’ose dire, je me suis situé dans l’histoire des systèmes de pensée et dans la longue durée pour analyser les systèmes de valeurs, leur résistance au changement et leurs mutations en ce qui concerne les handicaps.

publication (hal)