-A +A

Anaïs Albert

photo_anais_albert
  • Membre titulaire
  • Maîtresse de conférences
  • Axe 1 : Territoires, mobilités, pouvoirs
  • Axe 2 : Genre et diversités

 anais.albert@univ-paris-diderot.fr

 

 

FONCTIONS UNIVERSITAIRES

Maîtresse de conférences en histoire contemporaine (Université Paris Diderot, UFR GHES)

Chercheuse associée au Centre d’histoire du XIXe siècle (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

Membre du comité de rédaction de 20&21. Revue d’histoire et de Tracés. Revue de sciences humaines

PARCOURS

Ancienne élève de l’ENS de Lyon, je suis agrégée d’histoire (2006) et titulaire d’un doctorat d’histoire contemporaine soutenu à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne en 2014, sous la direction de Christophe Charle et d’Anne-Marie Sohn. En tant qu’allocataire, ATER, puis maîtresse de conférences, j’ai enseigné dans différentes universités (Université d’Exeter en Grande-Bretagne, Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Paris Est - Marne la Vallée, Poitiers, Paris Diderot) et dans diverses formations pluridisciplinaires (ENSTA Paris Tech, Master Pratiques de l’Interdisciplinarité).

PDF iconcv d'anais Albert.pdf (161.95 Ko)

THÉMatiqueS DE RECHERCHE

Spécialiste d’histoire sociale et culturelle de la France aux XIXe et XXe siècles, mes travaux de recherche sont consacrés à l’histoire des classes populaires urbaines au prisme du genre et interrogent les processus de marginalisation et d’exclusion. Après une thèse de doctorat portant sur la consommation et la culture matérielle à Paris à la Belle Époque, mes projets actuels prolongent l’étude des cultures populaires urbaines, à travers les archives judiciaires (justice de paix et prud’hommes) pour étudier la micro-conflictualité quotidienne (insultes, différends sur les salaires). Ce nouveau chantier est mené notamment au sein de l’ANR Time Us, dans une perspective d’histoire économique et d’histoire du genre. Mes recherches sont interdisciplinaires, à la croisée de l’histoire, de la sociologie et de l’anthropologie.