-A +A

Hommage à Guy Bois

C’est avec tristesse que nous vous faisons part du décès de Guy Bois survenu le 8 juin 2019, à l’âge de 84 ans. Diplômé de l'IEP Paris en 1956, agrégé d’histoire en 1959, il débuta sa carrière en tant qu'enseignant dans le secondaire avant de devenir assistant d’Histoire médiévale (1965-1968), maître-assistant (1968-1969) à la Sorbonne puis chargé de recherches au CNRS (1969-1972). En 1973 il soutint sa thèse d'État et devint maître de conférences puis professeur à l’Université de Besançon (1973-1988). Il rejoint ensuite l’université de Paris VII où il demeura jusqu'à son départ à la retraite en 1997.

Spécialiste des crises de la fin du Moyen Âge et du féodalisme, ses œuvres majeures, traduites dans plusieurs langues sont : Crise du féodalisme. Economie rurale et démographie en Normandie orientale du début du XIVe siècle au milieu du XVIe siècle (1976), La grande dépression médiévale des XIVe-XVe siècles (2000), Une nouvelle servitude (2003). 

Chaleureux mais défendant avec fermeté ses positions, Guy Bois aimait plus que tout la confrontation des idées, les joutes oratoires et les argumentaires rigoureux invitant au débat. Cette manière de concevoir l’histoire a fait de lui un enseignant admiré par tous ceux qui eurent la chance d’assister à ses cours et séminaires.

Mathieu Arnoux, Marie Bouhaïk-Gironès, Jean-Philippe Genet, Isabelle Theiller